Le socialiste Benoît Payan, membre de l'union de gauche du Printemps marseillais, a été élu lundi maire de Marseille en remplacement de Michèle Rubirola, qui a démissionné après moins de six mois à la tête de la deuxième ville de France.Benoît Payan, 42 ans, a obtenu 53 voix lors du vote au conseil municipal, soit la majorité absolue requise, et devient l'un de plus jeune maire de Marseille. L'opposition de droite n'a pas pris part au vote dénonçant une "forme de déni de démocratie". Il succède à Mme Rubirola, une médecin écologiste qui avait été en juillet la première femme élue maire de Marseille avant de démissionner le 15 décembre, notamment pour des raisons de santé. "Vos membres électeurs pourront-ils comprendre qu'après avoir voté pour une femme écologiste, ils pourraient se retrouver avec un maire homme et socialiste. J'y vois comme une forme de déni de démocratie", avait fustigé avant le vote Guy Teissier, élu Les Républicains et président de la séance. (Belga)