Fusillades à Christchurch - "C'est un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande"

Publié le à WELLINGTON (Belgique)

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a confirmé qu'un suspect de l'attaque visant une mosquée à Christchurch, faisant plusieurs morts, avait été appréhendé. Elle a toutefois mis en garde que d'autres personnes pourraient être impliquées."Il est clair que c'est un des jours les plus sombres pour la Nouvelle-Zélande", a déclaré la dirigeante lors d'une brève conférence de presse. "C'est un acte d'une violence extraordinaire sans précédent", a-t-elle décrit. Mme Arden a ajouté que les personnes présentes dans la mosquée étaient vraisemblablement des immigrés. "La Nouvelle-Zélande est leur maison, ils devraient être en sécurité ici", a-t-elle poursuivi. "Il n'y a pas de place en Nouvelle-Zélande pour la violence extrême". (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.