L'homme responsable de deux attaques meurtrières contre des mosquées néo-zélandaises en 2019 a été condamné à la prison à vie, sans possibilité de libération, a décidé jeudi le tribunal. C'est la première fois qu'une peine aussi sévère est prononcée dans le pays.Brenton Tarrant, qui a récusé ses avocats le mois dernier, a plaidé coupable de 51 meurtres, 40 tentatives de meurtres et un chef d'accusation de terrorisme lors de l'attaque des mosquées al-Nour et Linwood, le 15 mars 2019 à Christchurch. (Belga)