Geens ne croit pas à la possibilité d'avoir des prisons à l'étranger

Publié le à BRUXELLES (België)

Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) a mis en doute, mardi, l'idée caressée par la N-VA de construire des prisons sur sol étranger, notamment au Maroc, pour y accueillir des personnes étrangères condamnées en Belgique. "Je suis toujours prêt à réfléchir à la politique pénitentiaire, mais il faut proposer des solutions réalistes", a commenté le ministre CD&V qui pointe le déficit en cellules déjà vécu actuellement par le Maroc. "Cette proposition (de la N-VA) sonne bien, mais moi je regarde la réalité en face". Et M. Geens de rappeler que la Belgique a déjà utilisé par le passé la prison de Tilburg, aux Pays-Bas. "Avec les Pays-Bas, nous avions longuement négocié un accord car il s'agissait d'une prison près de chez nous, mais cela a coûté 35 millions d'euros par an. Je ne pense pas que le Maroc nous laisserait faire cela gratuitement". (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.