Deux jours et 6h05 de combat: l'Italien Lorenzo Giustino, 157e mondial et issu des qualifications, est venu à bout du Français Corentin Moutet (71e), 0-6, 7-6 (9/7), 7-6 (7/3), 2-6, 18-16, lundi lors du premier tour de Roland Garros, à l'issue d'un match homérique. Il s'agit du deuxième match le plus long de toute l'histoire du tournoi parisien dans l'ère Open, après celui ayant opposé les Français Fabrice Santoro et Arnaud Clément en 2004 et qui avait duré 6h33 ! Le Napolitain de 29 ans n'avait jamais remporté le moindre match sur le circuit principal, et encore moins en Grand Chelem, et disputait là sa première rencontre en 5 sets. Le duel entre les deux hommes avait été interrompu dimanche soir en raison de la pluie et n'a repris que lundi en milieu d'après-midi. Moutet avait pourtant aisément remporté le premier set, mais Giustino a réussi à recoller pour aboutir à ce 5e set épique qui a lui seul aura duré plus de 3h. Il s'est finalement imposé à sa troisième balle de match face à un Français, visiblement à bout nerveusement. Au prochain tour, Giustino sera opposé à l'Argentin Diego Schwartzman, 14e mondial et récent tombeur de Rafael Nadal en quart de finale à Rome. (Belga)