David Goffin (ATP 16) va tenter de se qualifier, ce lundi, pour les demi-finales du tournoi ATP 250 sur dur d'Antalya. Facile vainqueur, 6-0, 6-2 du jeune Espagnol Nicola Kuhn (ATP 253), samedi au deuxième tour de l'épreuve turque, le Liégeois, 30 ans, rencontrera, en premier match de la journée, l'Italien Stefano Travaglia (ATP 75), 29 ans. Il s'agira de la première confrontation entre les deux joueurs."Il a l'air d'être en forme, au vu des deux matches qu'il vient de jouer. Cela ne va pas être facile", a-t-il expliqué à Belga. "Je vais devoir continuer à bien servir. Lors de mes deux premiers matches, mon service a été assez efficace. J'obtiens beaucoup de points avec. Il faudra être bien dans le match, dès le début, bien mettre la pression comme je l'ai fait contre Kuhn, de sorte que ce ne soit pas lui qui dicte les échanges avec son coup droit. Essayer de le faire bouger et surtout orienter mon jeu pour le faire exploser en revers." Venu en Turquie avec de son nouveau coach Germain Gigounon avec l'objectif de trouver des repères avant les choses sérieuses en Australie, David Goffin avoue se sentir bien dans le Limak Arcadia Sport Resort où se dispute le tournoi. "Le cadre est vraiment sympa. Les courts sont chouettes, il y a du public", a-t-il expliqué. "Je suis heureux de pouvoir disputer des matches après la préparation hivernale. Et d'en gagner. Particulièrement pour moi, car c'est important pour la confiance. Nous jouons en milieu de journée, dans des conditions agréables. Bref, c'est la préparation idéale pour la suite." (Belga)