Le CD&V a choisi mercredi une nouvelle équipe pour prendre place au gouvernement fédéral, avec Vincent Van Peteghem comme vice-Premier et ministre des Finances, l'avocate Annelies Verlinden comme ministre de l'Intérieur et Sammy Mahdi pour le poste de secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration. Le président du parti, Joachim Coens, a confirmé ce casting à l'issue du congrès de participation.Selon Joachim Coens, la répartition provinciale a joué dans ce choix. Vincent Van Peteghem vient de Flandre orientale, Annelies Verlinden de la région d'Anvers et Sammy Mahdi du Brabant flamand. Le Limbourg a un ministre à la Région en la personne de Wouter Beke, tandis que Hilde Crevits vient de Flandre occidentale et Benjamin Dalle de Bruxelles. Annelies Verlinden est la surprise du chef. C'est une inconnue du grand public, avocate chez DLA Piper et autrefois vice-présidente des Jeunes CD&V. Elle a été un temps conseillère communale à Schoten. Vincent Van Peteghem, bourgmestre de La Pinte, est aussi député flamand. Il a siégé à la Chambre par le passé. L'an dernier, il a fait partie des "douze apôtres", le groupe de travail chargé d'analyser l'échec des élections. Il faisait partie des candidats à la présidence du parti. Sammy Mahdi était lui aussi candidat, et il n'avait perdu que de peu face à Joachim Coens. Il devient secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, également compétent pour la Loterie nationale. (Belga)