C'est masqués que les trois premiers du Grand Prix d'Autriche de F1 recevront leurs trophées dimanche sur la grille de départ plutôt que sur le podium du Red Bull Ring, selon un cérémonial impliquant aussi des chariots télécommandés, a indiqué la direction de course. Pour limiter des risques de contagion au coronavirus sur le paddock, l'événement se déroule sans public, les participants - en nombre réduit - sont régulièrement testés et l'ensemble des procédures a été adapté. Le vainqueur du GP, dont le départ est programmé à 15h10 avec le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) en pole position au côté de son équipier britannique Lewis Hamilton, et ses dauphins sont priés de se garer près de la ligne de départ. Les seuls membres de leurs équipes autorisés à les y rejoindre seront les mécaniciens chargés de s'occuper de leurs voitures, en lieu et place de la cohorte habituelle de +mécanos+, ingénieurs, coachs et attachés de presse. Après s'être livrés à la pesée et à la traditionnelle interview par l'ancien pilote britannique Jenson Button, à deux mètres de distance, de l'eau et une serviette leur seront apportés sur des chariots télécommandés. Outre la traditionnelle casquette du fournisseur de pneumatiques et sponsor Pirelli, le trio de tête recevra aussi un masque chirurgical qu'il devra porter sur un podium plus large qu'à l'accoutumée et dont les habituels dignitaires seront absents. Leurs trophées en main, il sera temps de s'asperger de champagne, pas forcément d'en boire, port du masque oblige. La saison de F1 aurait dû débuter mi-mars en Australie mais a été retardée par la pandémie de coronavirus. Elle commence, a minima, par une série de huit courses en Europe jusqu'à début septembre, pour l'heure à huis clos et suivant un protocole sanitaire strict. (Belga)