La CGSP a appelé, vendredi soir, à une grève de 48 heures dans les prisons à partir de lundi, car la direction générale des établissements pénitentiaires (DG EPI) n'a pas répondu à la demande de mise en suspens des visites non surveillées.Selon les syndicats et les détenus, ces visites ne sont pas sûres pendant la période de crise sanitaire. (Belga)