Malgré l'entrée en vigueur samedi de restrictions de circulation autour de la Baraque Fraiture, le site est pris d'assaut par les touristes en ce début de week-end, indique la zone de police Famenne-Ardenne. "Une affluence indigne de la population", commente le commissaire Marc Antoine.L'affluence des derniers jours avait conduit le collège communal de Vielsalm à adopter toute une série de mesures visant à limiter la circulation aux abords du site touristique de la Baraque Fraiture : interdiction d'accéder à la piste de ski, routes fermées dont la N30 reliant la Baraque et Manhay, villages accessibles en circulation locale uniquement, stationnement interdit, etc. D'application depuis samedi matin, ces restrictions n'ont pas empêché les touristes de se rendre sur place en masse, entraînant d'importants problèmes de circulation. "Nous avons pris la décision de fermer la bretelle d'accès depuis la E25 en direction du Luxembourg, et nous envisageons la possibilité de faire de même en direction de Liège", explique le commissaire Marc Antoine. "C'est une affluence indigne de la population. Les gens ne respectent rien, il y a des voitures dans tous les sens. Ça roule au pas et les automobilistes ne savent pas se garer. Les habitants des villages subissent l'affluence de gens qui n'ont rien à faire là. Certains viennent des Pays-Bas." Une dizaine d'équipes de police sont actuellement sur place, dont des équipes de la police locale, fédérale, et des autoroutes. (Belga)