"Lewis Hamilton est le plus grand pilote de notre époque", estime le quadruple champion du monde Sebastian Vettel, après avoir vu le Britannique de Mercedes égaler le record de sept titres mondiaux en F1 de Michael Schumacher dimanche. À l'arrivée du Grand Prix de Turquie, remporté par Hamilton devant le Mexicain Sergio Pérez (Racing Point) et Vettel, "je lui ai dit que c'est spécial pour nous de voir l'histoire s'écrire aujourd'hui", a confié l'Allemand. "Comparer Juan Manuel Fangio ou Stirling Moss à notre génération, c'est impossible et même inutile. On se chierait dessus dans leurs voitures et peut-être qu'ils seraient mauvais dans les nôtres car elles sont trop rapides. Qui sait ? Ça n'a pas d'importance", a poursuivi le champion 2010-2013 avec Red Bull. "Chaque époque a son ou ses pilotes et Lewis est le nôtre, affirme le pilote Ferrari. Pour moi, émotionnellement, Michael (Schumacher) sera toujours le plus grand, mais il ne fait pas de doute que Lewis est le plus grand en termes de résultats. Il est son égal en nombre de titres (7), à gagné plus de courses (94 contre 91), a plus de pôles (97 contre 68). Il a fait tout ce que vous pouvez lui demander." La victoire inattendue d'Hamilton à Istanbul, depuis la 6e place sur la grille de départ et alors que sa Mercedes n'a jamais été à l'aise sur une piste extrêmement glissante, "en est la meilleure preuve", pour Vettel. "C'était une course difficile et, si on est honnête, il n'aurait pas dû gagner mais il l'a fait quand même, termine le vice-champion du monde 2017 et 2018, à chaque fois derrière Hamilton. Une fois encore, il a accompli quelque chose d'unique et c'est pourquoi il mérite tout ce qu'il a réussi." (Belga)