Hanne Verbruggen a réussi le chrono de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo, grâce à un record personnel en 2h29:14, dimanche, au marathon de Valence. Nina Lauwaert n'a pas atteint cet objectif avec un temps de 2h34:45. La victoire est revenue à la Kényane Peres Jepchirchir en 2h17:16.Pour se qualifier aux Jeux via le ranking, il fallait courir en 2h30:15. La qualification directe est fixée à 2h29:30. Verbruggen a démarré rapidement, se trouvant longtemps sur les bases d'un chrono en 2h28. Elle a un peu faibli, mais sans mettre en danger son chrono qualificatif. En 2:29:14, elle pulvérise son record personnel, qui était de 2h35:00, et signée le quatrième chrono belge de tous les temps. Le record de Belgique appartient depuis 2002 à Marleen Renders (2h23:05). Lauwaert est elle restée à un peu plus de quatre minutes de son temps de référence, qui est de 2h30:24. Victorieuse, Jepchirchir est devenue la 5e meilleure performeuse de tous les temps. (Belga)