Le Racing Genk a présenté officiellement mardi son nouvel entraîneur Hannes Wolf. L'Allemand de 38 ans succède à Felice Mazzu à la Luminus Arena. "La philosophie de jouer avec des jeunes à haut potentiel correspond à la manière dont je veux travailler. Nous ne nous cachons pas derrière cette philosophie car nous voulons gagner et prendre des points", a souligné Wolf lors de sa présentation à la presse. En attirant le jeune Hannes Wolf, les champions de Belgique espèrent avoir trouvé la perle rare. L'entraîneur n'était d'ailleurs pas surpris de l'intérêt de Genk. "Je pense que la philosophie du club correspond à ma personnalité et ce que j'ai fait par le passé. Je me sens très bien et la première impression est excellente. Il y a aussi un staff très professionnel", a déclaré Wolf. "Quand nous avons discuté pour la première fois, j'ai senti que c'était une belle occasion pour moi d'être quelque part où on pouvait travailler ensemble et grandir. Même si vous savez que dans le football professionnel, il faut toujours décrocher des résultats." Le nouvel entraîneur n'aura pas beaucoup le temps de bien connaître le club avec un premier match dès samedi soir à Mouscron. "Ce n'est pas un problème mais bien un défi pour moi. Je connais la situation avec des semaines 'à l'anglaise' avec trois matchs en sept jours. Nous ne pourrons pas nous entraîner de manière trop intensive et devrons nous concentrer sur les bases, comme jouer en bloc. Nous avons besoin de tirer le meilleur de l'équipe et des joueurs", a ajouté Wolf. "J'ai regardé beaucoup de matchs de Genk car le club est déjà bien connu en Allemagne. Les experts connaissent bien le football belge." (Belga)