Une nouvelle personne a été placée en garde à vue samedi dans le cadre de l'enquête sur la décapitation d'un professeur d'histoire à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par un jeune Russe tchétchène, a appris l'AFP de source judiciaire.Cela porte à dix le nombre de personnes en garde à vue dans cette enquête ouverte pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". (Belga)