La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a annoncé vendredi le report des législatives qui étaient prévues en septembre en raison de la hausse des cas de coronavirus, une décision qui risque d'alimenter la colère du camp prodémocratie."J'annonce aujourd'hui la décision la plus difficile de ces sept derniers mois (...) qui est de reporter les élections au Conseil législatif", a-t-elle dit en référence au LegCo, le Parlement de la ville. Jeudi, on a appris que les candidatures de 12 militants prodémocratie, parmi lesquels Joshua Wong, figure du "Mouvement des Parapluies", avaient été invalidées. "Je viens juste d'être disqualifié pour les élections au LegCo, alors que j'étais le plus grand vainqueur des primaires", avait annoncé dans un tweet Joshua Wong, qui avait été le visage du "Mouvement des Parapluies" en 2014. Plusieurs des candidats recalés avaient à leur tour confirmé sur les réseaux sociaux ces invalidations, et notamment certaines figures comme Gwyneth Ho, Lester Shum, Tiffany Yuen et Fergus Leung. Le Parti civique, l'une des formations les plus en vue de la mouvance prodémocratie, a annoncé que quatre de ses membres n'avaient pas été autorisés à se présenter: Alvin Yeung, Dennis Kwok, Kwok Ka-ki et Cheng Tat-hung. (Belga)