Si la Cadillac des Français Sébastien Bourdais, Loïc Duval et Tristan Vautier a remporté la 69e édition des 12 Heures de Sebring, aux États-Unis, dans la nuit de samedi à dimanche, les Belges Laurens Vanthoor et Jan Heylen (Porsche) ont réalisé le doublé en GTD (GT3).Plus d'un mois après les 24 Heures de Daytona, les concurrents de l'IMSA, le championnat d'endurance nord-américain, avaient de nouveau rendez-vous avec une grande classique floridienne avec les 12 Heures de Sebring, deuxième course du championnat. Un rendez-vous qui a souri aux deux Belges engagés dans la catégorie GTD, Laurens Vanthoor et Jan Heylen. Si un problème d'ABS avait empêché la Porsche de Laurens Vanthoor/Lars Kern/Zach Robichon (Bel/All/Can) de prendre part aux qualifications, l'équipage a été omniprésent pendant la course. Laurens Vanthoor a pris la tête dans la dernière heure et est même allé au contact avec la Lexus de tête mais la direction de course a estimé qu'il n'y avait rien d'illicite. Malgré une dernière neutralisation, Vanthoor n'a plus jamais quitté la première place et a remporté sa première victoire dans cette classe, lui qui vient du GTLM, la catégorie reine des GT. Parti en pole, l'autre belge Jan Heylen (Porsche) a vécu une course plus agîtée avec les Américains Patrick Long et Trent Hindman, avec notamment deux pénalités. Néanmoins, ils terminent 2e à 2sec des vainqueurs. Au général, c'est la Cadillac des Français Sébastien Bourdais, Loïc Duval et Tristan Vautier qui s'est imposée. Ils avaient pourtant un tour de retard à mi-course après deux accrochages. Mais une bonne stratégie et une course particulièrement animée aux avants-postes leur ont permis de remonter et de s'imposer pour une petite seconde devant la Mazda d'Oliver Jarvis/Harry Tincknell/Jonathan Bomarito (G-B/G-B/USA). (Belga)