Un juge d'instruction d'Hasselt a placé un homme soupçonné de préparer un attentat sous mandat d'arrêt vendredi dernier, selon une information du Morgen confirmée par le parquet fédéral. Le journal rapporte que l'homme faisait partie de l'entourage des suspects dans le dossier de l'incendie criminel d'un futur centre d'asile à Grote-Spouwen (Bilzen, Limbourg). Le parquet fédéral précise cependant que les deux affaires ne sont pas liées pour le moment.L'homme de 31 ans originaire de Tervuren et de nationalité ukrainienne a été arrêté dans le cadre d'une enquête du parquet fédéral. La chambre du conseil a prolongé sa détention préventive d'un mois ce vendredi. Il est soupçonné d'avoir planifié un attentat, mais les détails de son projet ne sont pas connus. Selon De Morgen, l'individu aurait réalisé au moins un entraînement dans le jardin du suspect de l'incendie de Bilzen, l'été avant les faits. Selon une source de l'entourage de ce dernier, il serait également impliqué dans l'incendie, écrit le journal. Le 10 novembre 2019, des inconnus avaient bouté le feu à un bâtiment qui devait accueillir 140 demandeurs d'asile. Aucun blessé n'avait été déploré mais les dégâts matériels étaient très importants, sans parler de l'émoi suscité par un acte aux relents xénophobes. Les deux suspects sont un homme de 60 ans, originaire de Zutendaal, et son épouse. (Belga)