Inde: une fillette de 3 ans violée et décapitée

Publié le à NEW DELHI (IND)

Trois hommes ont été arrêtés en Inde en lien avec le viol et la décapitation d'une fillette de trois ans, nouveau cas de violences sexuelles sur mineurs dans le pays d'Asie du Sud, a annoncé jeudi la police.Les forces de l'ordre ont découvert mardi le torse sans tête de la petite fille près d'une usine de la ville de Jamshedpur, dans l'État pauvre du Jharkhand (est de l'Inde). "La fille a été enlevée la semaine dernière tandis qu'elle dormait à côté de sa mère sur un quai de gare", a déclaré Noor Mustafa Ansari, un responsable de la police ferroviaire. "Elle a été violée et décapitée et son corps nu a été jeté dans des buissons. Nous avons déployé des équipes de recherche pour trouver la tête manquante", a-t-il ajouté. Un homme présenté comme l'amant de la mère fait partie des personnes interpellées. Il aurait ordonné aux deux autres hommes d'enlever la petite fille. Une foule en colère a essayé d'attaquer les suspects avant que la police ne les emmène. L'Inde présente un piètre bilan en matière de violences sexuelles sur mineurs, avec près de 20.000 viols d'enfants enregistrés en 2016, selon les derniers chiffres officiels disponibles. Selon l'ONU, une victime de viol sur trois en Inde est mineure. Près de la moitié des agresseurs sont connus des victimes. Le gouvernement indien a rendu l'année dernière le viol d'un mineur de moins de 12 ans passible de la peine de mort. Les exécutions sont toutefois rarissimes en Inde. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.