Les forces de l'ordre n'ont pas l'intention de mener "des contrôles fixes" sur le respect de l'interdiction de voyager. Les polices de la route, aéronautique et ferroviaire effectueront par contre des contrôles aléatoires à différents passages frontaliers, a indiqué mercredi la police fédérale.Les voyages non-essentiels sont interdits depuis mercredi. Se déplacer hors de nos frontières est uniquement autorisé sous conditions, pour des raisons professionnelles, des motifs familiaux ou pour des personnes vivant près des régions frontalières. Toute personne partant en voyage doit également compléter une déclaration sur l'honneur, outre le formulaire PLF. La police fédérale va donc prendre ses dispositions afin de contrôler le respect d'une telle interdiction. Mais l'objectif n'est pas de procéder à des contrôles fixes. Les différentes polices effectueront par contre des contrôles aléatoires lors de pics comme par exemples, cette journée de mercredi ou le début des vacances de Carnaval. Ces contrôles seront menés dans des proportions similaires à ceux effectués jusqu'ici pour contrôler si le formulaire a été rempli correctement, précise la police fédérale. (Belga)