Une commission d'enquête sur le scandale des anciennes "maisons mère-enfant" pour mères célibataires en Irlande a mis en évidence 9.000 décès dans ces établissements tenus pendant des décennies par des religieuses catholiques, selon un rapport publié mardi.Le Premier ministre Micheal Martin a annoncé qu'il présenterait les "excuses" de l'Etat irlandais dans cette affaire qui a mis en évidence des niveaux "inquiétants" de mortalité dans ces établissements. "Il est difficile de concevoir l'ampleur de la tragédie et le chagrin qui se cache derrière ce chiffre de 9.000 enfants et bébés", a déclaré le ministre irlandais de l'enfance, Roderic O'Gorman. (Belga)