Une loi italienne visant à prévenir la mort d'enfants dans les voitures à cause d'un coup de chaleur est entrée en vigueur jeudi. En Italie et ailleurs dans le monde, des cas ont été recensés de décès d'enfants enfermés dans des véhicules, généralement après qu'un des parents les y oublie. A partir de jeudi, les sièges auto pour enfants de moins de quatre ans devront être munis d'un système d'alarme qui s'enclenche si l'enfant est oublié dans une voiture. Concrètement, si un adulte sort du véhicule et s'en éloigne, laissant l'enfant sur son siège, il recevra un appel d'alerte sur son téléphone portable. Pour Andrea Albanese, qui avait fait campagne en faveur de cette loi après avoir oublié son fils de deux ans dans une voiture fermée durant plusieurs heures, ce qui avait provoqué son décès, l'Italie fait figure d'exemple. "Nous sommes le premier pays en Europe et je pense que tout le monde doit adopter une telle loi." L'homme avait été acquitté d'homicide involontaire pour le décès de son fils, les juges estimant que l'oubli était dû à une "amnésie dissociative". Toute infraction à cette nouvelle loi sera passible d'amendes de 81 à 326 euros ainsi qu'un retrait de cinq points sur le permis de conduire. Ce système d'alarme coûte environ 50 euros mais le gouvernement prévoit de mettre en place un subside de 30 euros à l'achat. (Belga)