De fortes pluies ont provoqué des inondations dimanche dans le nord de l'Italie, déclenchant l'alerte rouge dans certaines zones de la Vénétie (nord-est), du Frioul (nord) et la province de Bolzano (extrême nord).En l'espace de quelques heures, les pompiers de la région Vénétie ont du procéder à plus de 400 interventions d'urgence entre Belluno, Vicence, Trévise et Venise. "En raison du risque de coulées de boue et d'avalanches dû au mauvais temps, j'invite tout le monde à éviter de se rendre dans la région de Belluno", a déclaré à l'agence de presse Ansa le président de la région Vénétie Luca Zaia. A Modène, en Emilie-Romagne (nord), le fleuve Panaro a débordé de son cours, entraînant l'évacuation d'habitants dans certaines zones où l'eau est montée jusqu'à 1,5 mètre. Les résidents de ces zones ont été appelés à se réfugier dans les étages plus élevés de leurs habitations. Des pompiers en renfort sont arrivés de Toscane et du Piémont. Le trafic ferroviaire entre Bolzano et le col du Brenner à la frontière autrichienne, où de fortes chutes de neige ont été enregistrées, a été interrompu pour raisons de sécurité face aux risques d'avalanches et de chutes pierres et d'arbres, de même que l'autoroute A22 entre Vitipeno et Brenner. La ville de Bolzano n'est plus accessible que par l'autoroute, les autres voies d'accès ayant du être fermées. L'alerte aux avalanches a été activée dans le massif des Dolomites et le Haut-Adige (extrême nord), où les pompiers ont effectué 500 interventions au cours des dernières 24 heures. Autre conséquence des intempéries: le match de foot entre l'Udinese et l'Atalante a dû être reporté car le terrain était trop inondé. Au cours des dernières 24 heures, le Po, principal fleuve italien, est monté de 2,5 mètres. "La situation du plus grand fleuve italien est représentative de l'état des cours d'eau dans le nord de la péninsule, du Panaro au torrent Cellina qui a débordé à Barcis dans le Frioul, tandis qu'en Vénétie un petit pont s'est écroulé sur un torrent à Gosaldo", a souligné la Coldiretti, l'un des principaux syndicats agricoles. Le sud du pays, bien que moins touché, n'a pas été totalement épargné: en Sicile, un violent orage a frappé Messine la nuit dernière, inondant rues et vois d'accès. Les liaisons maritimes avec les îles Eoliennes (au nord de la Sicile) ont été suspendues depuis samedi en raison de forts vents. (Belga)