Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a déclaré jeudi un nouvel état d'urgence sur Tokyo et sa grande banlieue pour un mois face à la pandémie, alors que l'archipel nippon et en particulier sa capitale enregistrent des records de contamination."Nous déclarons l'état d'urgence" car "il est à craindre que l'expansion rapide du nouveau coronavirus dans tout le pays ait un important impact sur les vies des habitants et sur l'économie", a déclaré M. Suga lors d'une réunion avec un panel d'experts. (Belga)