Jeffrey Epstein a eu les os du cou brisés

Publié le à NEW YORK (USA)

L'autopsie du corps du financier Jeffrey Epstein a montré qu'il avait des os du cou brisés, ont affirmé jeudi certains médias, mais le médecin légiste de New York a mis en garde contre toute conclusion hâtive. Selon des sources anonymes citées par le Washington Post et le New York Times, l'autopsie du financier de 66 ans, retrouvé mort dans sa cellule de Manhattan samedi matin, a notamment révélé une fracture de l'os hyoïde, proche de la pomme d'Adam. Selon des experts cités par ces médias, une telle fracture serait compatible avec un suicide par pendaison, surtout chez des personnes de l'âge de M. Epstein, ou avec un étranglement. Ceci ne permet donc pas de confirmer si le gestionnaire de fonds s'est bien suicidé. Le bureau du médecin légiste new-yorkais n'a pour sa part confirmé aucune de ces informations, mettant en garde contre toute interprétation hâtive. "Dans toutes les enquêtes judiciaires, toutes les informations doivent être synthétisées pour déterminer la cause et la façon dont est survenu le décès", a-t-il indiqué dans un communiqué. "Tout doit être cohérent. Aucun élément ne peut être évalué seul". Les conclusions officielles de cette autopsie sont attendues avec fébrilité. La mort du financier, incarcéré dans cette prison réputée particulièrement sûre après avoir été accusé d'avoir organisé un vaste réseau de mineures dont il abusait sexuellement, a suscité interrogations et théories du complot, relayées sur les réseaux sociaux notamment par le président américain Donald Trump. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.