Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet (MR), évoque lundi dans les journaux du groupe Sudpresse un possible raccourcissement des vacances scolaires d'été l'année prochaine si le congé scolaire de Carnaval est porté à deux semaines, comme celui de la Toussaint. "Si on prolonge d'une semaine au Carnaval, il faudra se poser la question à propos des vacances d'été. Je ne veux pas de tabou par rapport à ça. Je sais que ce sont des modalités d'organisation difficiles, mais la crise demandera à tous les secteurs de se réinventer, aussi à l'école. Comme on dit, à chaque jour suffit sa peine", défend le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour freiner la flambée de contaminations au coronavirus, les autorités ont décidé de porter à deux semaines, plutôt qu'une, le congé scolaire de Toussaint. Certains experts sanitaires estiment qu'il pourrait être judicieux d'en faire de même avec les vacances de Carnaval, prévues à ce stade sur une semaine, du 15 au 19 février prochains. (Belga)