Le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine Joe Biden mettrait fin à la guerre commerciale entre les États-Unis et l'Union européenne, tout en cherchant à corriger les déséquilibres dans les exportations agricoles, a déclaré un de ses conseillers mardi. "L'UE est le plus grand marché du monde, nous devons améliorer nos relations économiques", a déclaré ce conseiller, Tony Blinken, lors d'un événement en ligne organisé par la Chambre du commerce américaine. "Et je pense que nous devons mettre un terme à la guerre commerciale artificielle lancée par l'administration Trump", a-t-il ajouté. Le conseiller a avancé qu'il y avait "amplement de possibilités" pour un commerce accru entre les deux parties mais a ajouté qu'il existait un "déséquilibre grandissant dans le commerce de produits agricoles en raison de règles qui nous empêchent de vendre des biens là où nous sommes très compétitifs". L'administration Trump a imposé des droits de douane sur des biens européens comme l'acier. Le président américain a aussi menacé à plusieurs reprises d'imposer des taxes sur le secteur automobile européen, outre des avertissements sur les industries alimentaires et de l'alcool. Un conflit de longue durée devant l'OMC entre l'avionneur américain Boeing et son rival européen Airbus a également causé des tensions. En août, un accord a été conclu entre les États-Unis et l'Union européenne sur des réductions de droits de douane sur les homards et certaines verreries de cristal, ce qui pourrait être un premier signe de décrispation dans ce contexte tendu. (Belga)