En battant Mouscron 3-0 dimanche lors de la 5e journée du championnat de Belgique, Courtrai s'est hissé à la hauteur du Standard (2e) au classement avec 10 points. Grâce à Ilombe Mboyo (60e), Gilles Dewaele (63e) et Eric Ocansey (83e), les Kerels devancent d'une unité le Club Bruges, Anderlecht, vainqueur en début d'après-midi du Cercle Bruges (2-0), et le Beerschot, qui accueille Genk ce lundi (20h45). Les Hurlus, qui ont fini à neuf suite aux l'exclusions de Jean Onana (32e) et de Deni Hocko (85e), restent collés à la dernière place (2 points). C'est sous les applaudissements d'environ 3.000 spectateurs que les deux formations ont fait leur entrée sur la pelouse. Privé de deux atouts offensifs, Faiz Selemani contrôlé positif au coronavirus, et Teremas Moffi, Courtrai a débuté avec Mboyo en pointe avec Ocansey, Julien de Sart et Hannes Van der Bruggen en soutien. Sous l'impulsion de ses latéraux offensifs, Kristof D'Haene et Dewaele, les Kerels ont coincé les Hurlus dans leur camp. La première occasion est venue sur un débordement sur le flanc droit de Dewaele mais le tir en un temps de De sart est passé à côté (13e). Mouscron a également eu une opportunité: isolé sur un coup franc d'Alessandro Ciranni, la reprise d'Onana manquait de percussion pour surprendre Adam Jakubech (21e). Le Camerounais n'avait pas eu le temps de se remettre de son erreur qu'il s'est fait exclure pour une faute sur Mboyo (30e). Dans un premier temps, l'arbitre Kevin Van Damme lui a donné la jaune mais sur l'intervention du VAR, le milieu mouscronnois a été renvoyé au vestiaire (30e) suivi par un adjoint du coach Fernando Da Cruz. Après la saga des cartes rouges, Mouscron a éprouvé du mal à remettre en place son organisation avec un homme en moins. A la reprise, les Hennuyers ont dressé un mur bleu que les Kerels ont tenté d'abattre. Mais les Courtraisiens commettaient beaucoup de fautes (cartes jaunes pour Ocansey et Mboyo) et le rythme était trop bas pour déranger Mouscron. Il a fallu une balle en cloche dans la mauvaise direction de Dabila et une remise en retrait de la tête manquée de Saad Agouzoul pour que Mboyo ouvre la marque du gauche (60e, 1-0). Le Stade des Eperons d'or pouvait faire la fête d'autant que Dewaele a directement doublé la marque (63e, 2-0). Mouscron ne pouvait plus espérer faire le même coup qu'à Anderlecht où il a arraché le partage dans les arrêts de jeu après s'être retrouvé à dix dès la 39e minute. Le match était joué et Ocansey l'a rendu plus amer en ajoutant un troisième but que l'arbitre avait annulé pour hors jeu mais que le VAR a validé (83e, 3-0). Et l'exclusion de Hocko a encore noirci un peu plus le tableau (85e). (Belga)