Devant 4.706 spectateurs, Charleroi a aligné un sixième succès face au Beerschot vendredi à l'occasion du match d'ouverture de la 6e journée du championnat de Belgique de football (3-1). Grâce à Kaveh Rezaei (29e, 87e pen.) et Ali Gholizadeh (55e), les Zèbres comptent toujours le maximum de points (18). Le Beerschot (12 points), qui a réduit l'écart par Musashi Suzuki (90e+2), reste deuxième avec deux points d'avance sur le Standard et Courtrai, qui s'affrontent dimanche (16 heures). Alors qu'il avait joué tous les matches avec les Zèbres, Guillaume Gillet n'a pas été retenu parce qu'il a été en contact avec une personne positive au coronavirus et le club n'a pris de risque malgré un test négatif. Au Beerschot, Hernan Losada, qui a joué à Charleroi, a titularisé Suzuki à la place de Tarik Tissoudali et a laissé Jan Van de Bergh sur le banc au profit de Yan Vorogovskiy. Le Kazakh en a profité pour se mettre en évidence notamment sur une combinaison avec Raphael Holzhauser, auteur de deux jolis gestes techniques d'entrée de jeu (5e). Avec la titularisation de Mamadou Fall à la place de Gillet, Ryota Morioka a joué un peu plus haut et il s'est senti encore plus à l'aise pour solliciter Rezaei dans l'axe. Après une première tentative chaude, le Japonais a bien décalé l'Iranien, qui a battu Mike Vanhamel d'un tir croisé du gauche (29e, 1-0). Les Rats ont tenté de réagir, mais Charleroi était si bien organisé qu'il n'était pas facile de trouver un passage. Ce n'était pas pour rien que les Zèbres n'avaient pris qu'un seul but en cinq matches. A la reprise, Charleroi n'a pas laissé au Beerschot le temps de l'embêter. Toutefois, Marco Ilaimalahitra n'a pas cadré sa frappe (47e), Fall a enlevé sa reprise de la tête (48e) avant de voir sa demi-volée être contrée par Frédéric Frans (52e). Mais Gholizadeh a réglé le problème en s'infiltrant à toute vitesse dans la surface de réparation avant d'envoyer le ballon dans le plafond (55e, 2-0). Charleroi a quand même connu un contre-temps quand Morioka a dû quitter le terrain après un contact avec Ryan Sanusi (62e). Losada a joué son va-tout en effectuant trois changements d'un coup (63e): Pierre Bourdin, Vorogovskiy et Tom Pietermaat ont cédé le relais à Dario Van den Buijs, Tissoudali et Abdoulie Sanyang. C'était du tout ou rien et pour Nicolas Penneteau, c'était rien! Le gardien français a sorti un tir à bout portant de Suzuki (73e) et a écarté du pied le ballon devant le même Japonais (74e). Les Zèbres pouvaient pratiquer leur jeu favori et Rezaei a rejoint Holzhauser en tête du classement des buteurs (5) en transformant un penalty accordé pour une faute de Mohamed Halaïmia sur Fall (87e, 3-0). Charleroi pouvait faire la fête malgré le but dans les arrêts de jeu de Suzuki (90e+2, 3-1). (Belga)