Eupen n'a pas fait le poids face à Genk mercredi en match d'alignement de la 18e journée du championnat de Belgique face à Genk (1-4). Grâce à Junya Ito (9e, 0-1) et un triplé avec deux penalties de Paul Onuachu (42e, 48e, 60e), le club limbourgeois s'est hissé à la deuxième place avec 38 points, un de moins que le Club Bruges, après 19 matches. Eupen, qui a temporairement égalisé par Stef Peeters (14e, 1-1), reste 15e (20 points).Bernat San José a apporté quatre changements à l'équipe, qui avait jeté au vent un avantage de deux buts lors de la défaite face à Zulte Waregem (2-3). Benoît Poulain, Adriano, Smail Prevljak et Edo Kayembe ont pris la place de Menno Koch, Isaac Nuhu, Jonathan Heris et Konan N'Dri. A Genk, John van der Brom a opté pour un système avec un seul attaquant, Onuachu. Les Pandas ont lancé la rencontre mais d'une petite balle magistrale, Bastien Toma a isolé Ito, qui a inscrit son cinquième but de la saison (9e, 0-1). Eupen s'est vite remis de cette catastrophe grâce à Peeters, qui a eu l'espace et le temps à limite des seize mètres pour ajuster Danny Vukovic (14e, 1-1). Peeters a encore profité d'une hésitation de la défense genkoise mais cette fois, le gardien australien a repoussé son envoi (22e). Bien que privé de Knowledge Musona sorti sur blessure et remplacé par Heris (30e), Eupen a continué à se montrer plus dangereux mais Adriano n'a pas cadré sa tête sur un centre de Senna Miangue (36e), Prevljak n'a pu éviter une anticipation de Vukovic (37e) et Amara Baby n'a pas bien réceptionné un centre de Peeters (39e). Par contre, servi par Ito, Onuachu s'est libéré de Poulain avant de reporter Genk au commandement (42e, 1-2). A la reprise, le Taureau d'Or n'a pas manqué l'occasion de signer un doublé en transformant un penalty accordé pour une faute commise sur lui par le gardien Théo Defourny (48e, 1-3). Malgré un petit sursaut, Eupen était cassé et Genk a reçu un nouveau penalty pour une faute de Benoît Poulain sur Theo Bongonda. Celui-ci a voulu se faire justice lui-même mais Onuachu lui a pris le ballon (60e, 1-4). Les deux coaches ont alors effectué plusieurs changement dont celui d'Onuachu (69e), qui compte désormais 18 buts, 5 d'avance sur Thomas Henry (OHL). (Belga)