La police de Gand a ouvert une enquête dimanche après que des bannières anti-Bruges ont été déployées sur des ponts surplombant le R4 de Gand en marge du match de football opposant les équipes des deux villes flandriennes.L'enquête est notamment ouverte à propos d'une bannière sur laquelle il était inscrit "Doe ze duud" (doe ze dood, tuez-les) et d'une poupée gonflable pendue portant un tenue du Club Bruges. D'autres bannière affichaient des messages en faveur des Gantois : "lutter pour notre ville" et "vivre pour nos couleurs". Des images ont été partagées sur les réseaux sociaux. La cellule football de la police locale a ouvert une enquête. Ces banderoles ont été accrochées le long de l'itinéraire que les fans gantois avaient prévu de prendre pour suivre le bus des joueurs de leur équipe favorite, allant du complexe d'entraînement de Gand à Bruges... mais le bus de La Gantoise aurait emprunté un itinéraire différent. (Belga)