Waasland-Beveren n'a pas existé face au PSG vendredi au Parc des Princes à Paris dans un match amical disputé en quatre périodes de 30 minutes (7-0). Les Waeslandiens se sont retrouvés à dix suite à l'exclusion d'Aleksandar Vukotic (47e). Battus 0-5 à domicile par Zulte-Waregem, les Lions beverenois ont vite compris qu'ils allaient se faire manger par les Parisiens. Vainqueur 9-0 du Havre pour sa première sortie depuis le mois de mars, le PSG s'est installé dans le camp adverse et a enchaîné les passes courtes. Il n'en fallait pas plus pour mettre à mal la défense à cinq waeslandienne. Celle-ci en avait plein les pieds quand Kylian Mbappé a adressé un petit centre que Vukotic, sous la menace de Neymar, a dévié dans sa cage (21e, 1-0). Ce but a curieusement libéré Beveren, qui a inquiété Keylor Navas par Alessandro Albanese (23e). Toutefois, ce ne suffisait pas pour mettre à mal des Parisiens, qui faisaient le travail. A l'image de Neymar, qui a doublé la marque sur penalty (29e, 2-0). Le second quart-temps a débuté par un arrêt de Lucas Pirard sur un un tir de Mbappé, servi par Neymar (31e). Le PSG a frôlé plusieurs fois le troisième but quand Vukotic a été exclu pour une faute de main sur un tir de Mauro Icardi (47e). Le penalty a été transformé par l'Argentin, après une combinaison avec Neymar (47e, 3-0). Pirard a vu plusieurs fois le ballon filer de peu à côté de son but quand Mbappé, au second poteau, a signé tranquillement un doublé (60e+1, 4-0). A la mi-temps, Thomas Tuchel a remplacé toute son équipe. Le coach allemand a lancé Maxim Choupo-Moting, qui a brillé une première fois du gauche (65e, 5-0) et une seconde du droit (66e, 6-0). Les Parisiens ont encore plus pris le large par Loïc Mbe Soh, un défenseur central de 17 ans (93e, 7-0). Face à cela, Waasland-Beveren a failli réduire la marque mais le missile décoché par Koita sur coup franc lointain a heurté la transversale (98e) et la frappe de Stefan Milosevic a été détournée par Sergio Rico (114e). (Belga)