Pour augmenter rapidement le nombre d'arbitres de haut niveau, l'Union belge de football (URBSFA) a décidé d'offrir la possibilité à d'anciens joueurs de football professionnels de suivre une formation accélérée dans le but de devenir arbitre au plus haut niveau. L'URBSFA l'a annoncé lundi dans un communiqué.Les anciens joueurs deviennent souvent entraîneurs, teammanagers, analystes ou même agents, mais rarement arbitres. Le Département arbitrage de l'Union belge voit dans les anciens joueurs des profils parfaits pour pallier la pénurie d'arbitres. "À l'instar de ce qui se fait dans d'autres pays proches de la Belgique comme les Pays-Bas, la France et l'Angleterre, l'URBSFA a décidé d'offrir la possibilité à d'anciens joueurs de football professionnels de suivre une formation plus rapide dans le but de devenir arbitre au plus haut niveau", peut-on lire dans le communiqué. Le projet, appelé Enhanced Promotion Pathway, offre une opportunité aux anciens professionnels de rester actifs dans le football. Normalement, le temps de formation d'un arbitre pour atteindre le football professionnel est de sept ans. La procédure accélérée réduira ce processus d'apprentissage à trois ans. "Leur excellente condition physique et leur vision du jeu donnent aux anciens joueurs professionnels un avantage sur les autres arbitres novices, mais cela ne signifie pas qu'ils pourront sauter des étapes essentielles relatives à leur formation", souligne l'URBSFA. Ces futurs arbitres devront commencer par suivre les cours destinés aux débutants et passer le test des Lois du Jeu. "À la fin de leur première année, le but sera qu'ils arbitrent déjà au plus haut niveau amateur régional. S'ils atteignent leurs objectifs, ces arbitres seront promus et officieront lors de leur deuxième année dans les divisions amateurs nationales. Lors de la troisième année et si tout s'est bien déroulé lors de l'année précédente, ils pourront exercer leur fonction dans la division amateur la plus élevée. Le but ultime est enfin qu'à compter de la quatrième année, ces arbitres puissent être repris pour des matches du football professionnel." Tout comme c'est le cas pour tous les autres arbitres, ils bénéficieront aussi d'entraînements physiques et théoriques et seront coachés et suivis intensivement pendant toute leur formation. "Et ils seront jugés tout aussi sévèrement. La qualité restera bien évidemment encore et toujours le critère décisif", conclut l'URBSFA. En ce qui concerne les conditions pour accéder à cette formation accélérée, le candidat doit être âgé de 33 ans maximum, doit avoir été footballeur professionnel pendant au moins cinq et quitté cette activité professionnel pendant trois ans au maximum. La formation peut commencer immédiatement. (Belga)