Battu 1-0 à Genk lors de la précédente journée, le RSC Charleroi n'a pas manqué l'occasion de renvoyer à sept points (44-37) son rival limbourgeois. Zulte Waregem a de son côté loupé celle de revenir à la hauteur de Genk, 6e, en s'imposant au Mambourg. Ce n'était en effet pas la semaine des Flandriens, éliminés (1-2) de la Coupe par le Club Bruges, mercredi, et fusillés par un hat-trick de Kaveh Rezaei samedi. Le fossé entre Charleroi, 4e avec 44 points, et Zulte Waregem, 7e avec 34 points, paraît désormais infranchissable. On rappellera que tous les matches de dimanche, dont Standard - Club Bruges et Antwerp - Genk, sont annulés. Les visiteurs ont encaissé dès la 2e minute. Mais la joie des supporters carolos a été de courte durée, le but de Mamadou Fall étant annulé pour hors-jeu après confirmation par l'assistance video (VAR). Le même Fall a encore eu l'occasion de faire exploser le stade lors d'un nouveau face à face avec Sammmy Bossut au quart d'heure, qui a cette fois tourné à l'avantage du gardien visiteur. Et c'est encore Fall, isolé par Rezaei, qui a échoué dans sa tentative de contourner Bossut à la 41e. Charleroi a finalement ouvert le score grâce à son buteur iranien qui lui n'a pas manqué l'opportunité d'exploiter un service de son compatriote Ali Gholizadeh avec une belle habileté, à la toute dernière seconde de la première mi-temps. Rezaei a même encore trompé Bossut à la 54e, mais en position hors-jeu. Dans l'autre camp et juste avant de céder sa place à Jean-Luc Dompé, c'est Cyril Larin qui a sollicité Penneteau à la 58e. Le gardien français repoussa brillamment l'essai, avant de s'opposer des poings à une frappe d'Abdoulaye Sissako trois minutes plus tard. Rezaei a doublé le score d'une magnifique reprise de la tête sur un centre de Nurio à la 69e, avant de le tripler tout aussi magistralement sur un centre de Joris Kayembe à la 78e. Damien Marcq (ex-Charleroi) avait entre-temps pris son deuxième carton jaune, et le chemin des vestiaires par la même occasion, à la 77e minute. Deux autres buts ont encore été marqués par les carolos. Mais la tête victorieuse du capitaine Dorian Dessoleil a été (sévèrement) annulée à cause d'une poussée dans le dos de son homologue Olivier Deschacht. C'est Shamar Nicholson, monté au jeu à la place de Massimo Bruno un quart d'heure plus tôt, qui a planté de belle manière le quatrième et dernier goal de la partie à la 90e+2. Le Jamaïcain aurait pu céder le ballon à... Rezaei. Mais il a estimé que lui aussi avait le droit de voir son nom apparaître au marquoir... (Belga)