"On a couru comme de la m... hier, aujourd'hui, on a fait ce qu'il fallait", a lâché Mads Pedersen vainqueur au sprint de Kuurne-Bruxelles-Kuurne dimanche au lendemain d'un Circuit Het Nieuwsblad complètement manqué par sa formation Trek-Segafredo."Ce sont les jambes qui doivent parler, on ne pouvait pas se chercher d'excuses", a expliqué Mads Pedersen à l'interview d'après-course, très heureux de décrocher la 16e victoire de sa carrière, après avoir remporté Gand-Wevelgem l'an dernier. "On a fait ce qu'il fallait aujourd'hui pour gagner" Ce fut pourtant très chaud dans le final avec le groupe de Mathieu van der Poel et ses quatre compagnons d'échappée repris seulement à 2 kilomètres de la fin par un peloton restreint où figurait Jasper Stuyven, un autre coureur de Trek-Segafredo très déçu aussi de sa course la veille, et dans lequel venait à peine de rentrer un groupe avec Pedersen. "Nous étions bien placés et la situation dans le final était très bonne pour nous. Il y avait Jasper dans le premier groupe qui pouvait aussi faire quelque chose si cela allait au bout et moi j'étais dans le deuxième groupe", a analyé l'ancien champion du monde (en 2019). "C'était très bien pour l'équipe. Pour moi bien sûr, c'était mieux de rentrer. J'aime bien rouler en Belgique, avec les pavés. Bon d'habitude, il y a une autre ambiance avec les spectateurs, mais c'est très chouette de rouler en Belgique". Mads Pedersen a devancé le Français Anthony Turgis (Total Direct Energie), 2e, et le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), 3e. "Je ne me sentais pourtant pas si bien, avec des jambes lourdes", a confié Pidcock. "Mais cela fait plaisir, parce que le sprint, ce n'est pas vraiment ma spécialité. Je me suis surpris à être plus rapide que je ne pensais. Aujourd'hui, je pouvais rouler relax parce que Jhonny (Jhonatan Narvaez, l'Equatorien qui a accompagné van der Poel dans son attaque, ndlr) était devant et j'ai juste fait mon job. Hier, j'ai vraiment poussé sur les jambes." Tom Pidcock avait en effet effectué un gros travail dans le final du Circuit Het Nieuwsblad. Le jeune britannique, 21 ans, qui sort d'une grosse saison de cyclocross, sera aux Strade Bianche le 6 mars pour sa prochaine course. (Belga)