Au lendemain de la victoire de Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) sur le Circuit Het Nieuwsblad samedi pour l'ouverture de la saison cycliste belge, le peloton se retrouve dimanche pour la traditionnelle revanche sur les routes de Kuurne-Bruxelles-Kuurne (1.Pro). Absent samedi, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) sera bel et bien au départ dimanche et fait figure de grand favori.Rentré prématurément du Tour des Emirats arabes unis, où il avait remporté la première étape dimanche dernier, après un test positif d'un membre du staff d'Alpecin-Fenix, Van der Poel est le grand favori pour succéder à Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) à Kuurne. Le Néerlandais cherchera avant tout à prendre du rythme pour sa deuxième course sur route de la saison en vue des classiques printanières. Pour sa 73e édition, la course, longue de 197 km, passera par un nouveau parcours avec la suppression du passage par l'Eikenmolen qui est remplacé par le Tiegemberg et le Boembeek. "Cette pente particulière emprunte d'abord une chaussée et se transforme ensuite en un rétrécissement soudain. Cela crée un goulot d'étranglement ennuyeux qui brise très tôt le rythme de la course inutilement", avait déclaré le directeur de course Peter Debaveye lors de la présentation du parcours il y a un mois. En raison de la pandémie de coronavirus, la course se déroulera à huis clos. "La zone de départ et d'arrivée à Kuurne sera libre de tout spectateur et les mesures habituelles contre le coronavirus seront appliquées tout au long du parcours", a ajouté Debaveye. "C'est dommage de devoir organiser la course sans les supporters de cyclisme, mais dans les circonstances actuelles, nous ne pouvons rien faire d'autre." (Belga)