L'abbaye de Stavelot accueillera du 5 au 14 juillet 2019 la 54e édition du festival Vacances Théâtre Stavelot (VTS), qui bénéficie d'une reconnaissance en Belgique et à l'étranger. La programmation se veut populaire et éclectique de manière à plaire à un large public, notamment les plus jeunes, ont indiqué jeudi Paul-Emile Mottard et Serge Demoulin, respectivement président et directeur du festival VTS.C'est sur le site remarquable de l'abbaye de Stavelot, l'une des plus anciennes fondations monastiques de Belgique, classé comme "Patrimoine exceptionnel de Wallonie", que la 54e édition du festival VTS se déroulera, notamment sous le chapiteau installé dans la cour d'honneur. Certains spectacles, plus intimistes, se tiendront dans la salle Prume. Le festival s'ouvrira le 5 juillet avec l'acteur français Francis Huster qui témoignera de sa passion pour Molière à travers son nouveau spectacle. Suivra les 6, 7 et 8 juillet la présentation d'un spectacle créé dans le cadre du 75e anniversaire de la bataille de Stavelot et mettant en scène des étudiants qui livreront les témoignages de civils qui avaient trouvé refuge dans les caves de l'abbaye ("Nos heures souterraines"). Les spectateurs seront d'ailleurs plongés dans le contexte de l'époque puisque les trois représentations auront lieu dans ces caves voutées. Le reste de la programmation est très éclectique, allant d'un spectacle construit sur base des jeux vidéo ("Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon?") à un spectacle rempli d'émotions mêlant mimes, musiques et bruitages ("Mute") en passant par des moments plus drôles et légers avec Walter ("Formidable!"), le clown liégeois Elastic et sa comparse Francesca ("El Spectacolo!") ou encore le violoniste Claude Vonin qui, à sa manière, remontera aux origines du violon ("Totus Cordus. I'll be Bach!"). Des moments plus durs, plus poignants sont également au programme avec "Bord de mer" qui invite à réfléchir "aux mauvais regards que l'on porte sur les autres", "L'avenir dure longtemps" et "Un homme si simple" avec Angelo Bison, le psychopathe de la série "Ennemi Public" (RTBF) ou encore "Un fait divers" retraçant le parcours du combattant d'une jeune femme victime d'un viol. L'édition 2019 du festival VTS, c'est aussi une conférence sur Marcel Jeanpierre, le sourcier d'Ardenne; le duo de musiciens Didier Laloy/Kathy Adam en compagnie d'instruments mécanisés ("Belem & The Mekanics"); Typh Barrow en piano-voix et sept spectacles de rue destinés particulièrement aux plus jeunes (les P'tits Festarts), dont un trio féminin déjanté au trapèze. (Belga)