La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière une proposition de loi de la N-VA qui vise à faciliter la prise de certains médicaments dans le contexte d'un "usage compassionnel". L'accès à des médicaments novateurs pas encore disponibles sur le marché sera ainsi facilité. Les programmes dits d'"usage compassionnel" permettent l'utilisation thérapeutique de médicaments sans qu'il n'y ait eu au préalable d'autorisation de mise sur le marché. Ce dispositif vise principalement des personnes atteintes d'une maladie rare ou se trouvant dans une impasse thérapeutique. La proposition de loi approuvée jeudi permet d'assouplir les conditions d'utilisation de ces programmes d'usage compassionnel et des programmes médicaux d'urgence. Elle vise à modifier les conditions afin qu'une demande puisse être introduite lorsqu'il n'existe pas d'alternative autorisée, commercialisée et remboursée. (Belga)