Le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale a salué mardi l'initiative Hello Belgium Railpass de la SNCB. Mais il tient aussi à attirer l'attention sur le soutien nécessaire aux personnes en situation de pauvreté qui pourraient faire face à des difficultés lors de la demande du Railpass, à cause notamment du fossé numérique.La demande s'effectue en effet via un formulaire en ligne, ce qui risque de créer un obstacle pour les personnes moins rodées aux canaux de communication digitale, selon le Service de lutte contre la pauvreté. "D'autres personnes risquent de ne pas en faire la demande, simplement parce qu'elles n'auront pas accès à l'information, malgré tous les efforts entrepris par la SNCB. Le fossé numérique ou encore le manque d'information constituent autant de raisons de la problématique du non-recours aux droits", selon l'organisme. Le Service dit soutenir depuis le début la demande de la SNCB de rendre publique autant que possible cette offre auprès des personnes en situation de précarité et de les appuyer dans leur démarche sur le site web. Un numéro de téléphone spécial 02/300.15.15 a ainsi été créé pour toute personne qui aurait besoin d'aide pour remplir le formulaire numérique ou qui ne disposerait pas d'un accès en ligne, rappelle l'organisme. La SNCB indique de son côté avoir pris contact de manière proactive avec les CPAS et les organisations qui viennent en aide aux personnes en situation de précarité afin de soutenir celles et ceux qui auraient des difficultés à introduire la demande. Hello Belgium Railpass permet à toute personne résidant en Belgique et âgée de plus de 12 ans qui en fait la demande pour le 30 septembre au plus tard, d'obtenir une carte de 12 trajets gratuits. (Belga)