Le gouvernement allemand souhaite étendre son avertissement global pour tout voyage à l'étranger non essentiel jusqu'à la mi-juin, alors que la crise liée à la pandémie de coronavirus se poursuit, rapporte mercredi le magazine Der Spiegel. Le ministère allemand des Affaires étrangères a rédigé un projet de proposition en ce sens, signé par les ministres du gouvernement en prélude à une réunion politique qui doit se tenir ce mercredi, selon le média. L'avertissement de voyage est en place en raison de la pandémie de coronavirus, qui a cloué au sol la plupart de la flotte mondiale des avions et conduit au renforcement des contrôles aux frontières, ainsi qu'à des mesures de quarantaine dans la plupart des pays du globe. Le projet stipule que l'avertissement doit être prolongé par le cabinet "jusqu'à nouvel ordre", mais au moins jusqu'au 14 juin, indique Der Spiegel. La situation doit être réévaluée avant cette date, en concertation étroite avec les voisins européens, est-il souligné. Alors que les vacances d'été commencent dès la fin du mois de juin dans certains des 16 Etats fédérés que compte le pays, cette mesure risque de compromettre les projets de vacances de nombreux citoyens allemands. Le tourisme à l'intérieur du pays est également interdit pour le moment. En suspendant tous les voyages à l'étranger, qu'ils soient touristiques ou professionnels, le ministère allemand des Affaires étrangères cherche à endiguer la propagation du nouveau coronavirus. Cette mesure sans précédent doit également empêcher les ressortissants allemands de rester bloqués à l'étranger. À l'exception du transport de marchandises, seuls les travailleurs frontaliers ou les personnes pouvant justifier un déplacement essentiel peuvent traverser la frontière. (Belga)