L'armée se dit "en alerte" pour éviter toute violation des frontières

Publié le à CARACAS (VEN)

L'armée vénézuélienne s'est dite mardi en "alerte" face à toute violation des frontières du pays et a réaffirmé sa loyauté "sans faille" au président Nicolas Maduro, après les menaces du président américain Donald Trump. "L'armée restera déployée et en alerte le long des frontières (...) pour éviter toute violation de l'intégrité du territoire", a déclaré le ministre de la Défense, Vladimir Padrino, qui a réaffirmé l'"obéissance, soumission et loyauté, sans faille" du haut commandement militaire envers le chef de l'Etat. Lundi, Donald Trump a déclaré que les chefs militaires vénézuéliens, courraient à leur "perte" s'ils refusaient de se rallier à l'opposant et président autoproclamé Juan Guaido. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.