L'assemblée citoyenne bruxelloise a présenté samedi en fin de journée, au centre de conférence TownHall Europe à Bruxelles, sa résolution sur le logement, en présence du ministre bruxellois en charge de la Participation citoyenne, Alain Marron, et du président de la commission Logement au parlement bruxellois, Petya Obolensky.Pour les personnes en situation précaire, l'assemblée propose de veiller à l'effectivité de l'action de la Région dans l'accès au logement notamment au moyen d'un arsenal juridique à définir se basant entre autres sur des astreintes. Elle demande à renforcer le soutien à des initiatives comme "Housing First", qui place le logement en première étape de sortie de rue. Il est aussi question de mettre en oeuvre une gestion centralisée des demandes de logements sociaux et de développer des initiatives mixtes, mêlant logements sociaux et privés. L'assemblée propose encore de soutenir la rénovation des biens locatifs en encourageant les collaborations public-privé. Elle soutient de plus le besoin de référencer plus efficacement les bâtiments vides à Bruxelles et de faire en sorte que l'inventaire réalisé soit consultable par tous les citoyens. Elle propose qu'un service public unique soit chargé de recenser et de gérer l'attribution de ces lieux inoccupés. L'assemblée plaide en faveur d'une occupation plus large des bâtiments vides et en priorité avec des projets à finalité sociale. Elle évoque des occupations temporaires, des associations ou encore des personnes dans le besoin. Elle appelle à une application plus sévère des amendes régionales et taxes communales contre les propriétaires de bâtiments inoccupés ainsi qu'à diminuer la durée d'inoccupation tolérée. L'assemblée demande par ailleurs à imposer les propriétaires sur les loyers réellement pratiqués. Elle défend également l'introduction d'un permis de location reprenant les performances énergétiques et les conditions de salubrité, ainsi que la mise en oeuvre d'un service de médiation entre locataires et propriétaires. Pour rappel, le mouvement citoyen Agora.Brussels a obtenu en mai 2019 un siège au parlement bruxellois occupé par Pepijn Kennis, qui représente 89 Bruxellois sélectionnés sur base d'un tirage au sort. (Belga)