Le porte-parole interfédéral Covid-19 Yves Van Laethem a tenu à nuancer, mercredi lors de la présentation des chiffres quotidiens de l'épidémie, la hausse des cas d'infection par le coronavirus dans certaines provinces, notamment celle de Luxembourg (où 130% de cas supplémentaires ont été recensés) et de Namur (+111%)."Je pense que ces chiffres doivent être vus avec des pincettes car (...) lorsque vous faites un test, le diagnostic est transmis à la commune où vous êtes domiciliés et beaucoup d'étudiants (...) sont encore domiciliés chez leurs parents", ce qui peut influencer l'interprétation de l'augmentation des cas dans les provinces, selon M. Van Laethem. Ainsi, une partie de l'augmentation des cas dénombrés dans une province peut en réalité être imputable aux étudiants qui y sont domiciliés, bien qu'ils habitent en réalité dans d'autres régions du pays. Le recensement des cas positifs ne correspond ainsi pas toujours au lieu où les tests ont été effectués. Cependant, la Région de Bruxelles-Capitale est toujours en tête "de ce malheureux peloton avec 540 nouveaux cas diagnostiqués par jour", a ajouté l'expert sanitaire. Au lendemain de nouvelles directives édictées par le Conseil national de sécurité, plus restrictives sur les contacts individuels, le porte-parole a également rappelé une nouvelle fois les règles d'or en matière de précaution sanitaire, notamment en détaillant étape par étape comment devrait se dérouler un repas à domicile avec convives. (Belga)