L'Autrichien Vincent Kriechmayr est devenu champion du monde de descente dimanche à Cortina d'Ampezzo en Italie devançant de 1/100es l'Allemand Andreas Sander, médaillé d'argent. C'est son deuxième titre mondial après sa victoire dans le Super G jeudi et après avoir décroché le bronze de la descente et l'argent du Super-G en 2019 à Åre. Kriechmayr, 29 ans, compte 8 succès en Coupe du monde, dont 6 en Super-G et deux en descente.Le Suisse Beat Feuz a pris la médaille de bronze à 18/100es. L'Italien Dominik Paris, qui portait tous les espoirs d'une équipe italienne toujours bredouille après trois courses à domicile, a terminé à la 4e place à 65/100es, dans le même temps que le Suisse Marco Odermatt. Paris, 31 ans, avait été victime d'une déchirure des ligaments croisés au genou il y a juste un an. Le tenant du titre, Kjetil Jansrud a du se contenter de la 8e place. L'Allemand Romed Baumann a chuté lui après la ligne d'arrivée atterrissant dans les balustrades et s'est relevé le nez en sang. Plus tôt dans la course, le Français Maxence Muzaton a fait un grand écart à plus de 120km/h tombant une fois mais se remettant sur les skis par miracle. L'Autrichien Mathias Mayer, l'un des favoris, n'a pu non plus aller au bout d'une descente de 2.610m jalonnée de 38 portes. Lundi, le combiné dames et celui des messieurs sont au programme. (Belga)