À l'instar du numéro 1 mondial Rory McIlroy et du capitaine de la sélection européenne Padraig Harrington, Sergio Garcia est à son tour d'avis que disputer la Ryder Cup sans public serait "très bizarre", a confié l'Espagnol, l'une des légendes du golf lundi dans la presse espagnole. La Ryder Cup est pour l'heure toujours prévue du 25 au 27 septembre dans le Wisconsin aux États-Unis. L'évènement oppose traditionnellement les sélections américaine et européenne. "Ce serait certes un avantage pour les joueurs européens toujours confrontés aux supporters américains turbulents à domicile, mais ce serait très bizarre", a confié Sergio Garcia, le plus jeune participant de l'épreuve prestigieuse, en 1999, lorsqu'il avait alors 19 ans et 258 jours. "On peut jouer n'importe quel tournoi à huis clos pour moi, mais pas la Ryder Cup. Mais bon, rien n'est encore décidé, tant que le virus est encore là, on ne peut rien fixer." Le golf est à l'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus. Trois des quatre tournois majeurs ont été reportés et le British Open a lui été annulé. L'équipe d'Europe a remporté la dernière édition de la Ryder Cup, en 2018 en France. En 2022, le tournoi biennal se déroulera à nouveau en Europe, à Rome. Selon McIlroy, cette édition peut également être reportée à 2023, si le tournoi n'est pas joué dans le Wisconsin avant l'année prochaine. (Belga)