Le gouvernement libanais a décrété mercredi l'état d'urgence pendant deux semaines pour la ville de Beyrouth, au lendemain des explosions meurtrières dans le port qui ont provoqué des dégâts sans précédent dans la capitale. Le gouvernement a décrété "un état d'urgence dans la ville de Beyrouth pendant deux semaines", a annoncé en conférence de presse la ministre de l'Information, Manal Abdel Samad, précisant qu'"un pouvoir militaire suprême sera immédiatement chargé des prérogatives en matière de sécurité". (Belga)