La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé jeudi autoriser sous conditions l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à quitter la Belgique, où il était assigné à résidence depuis son acquittement en janvier 2019 d'accusations de crimes contre l'humanité.Tout pays dans lequel M. Gbagbo souhaitera se rendre doit notamment accepter au préalable de le recevoir sur son territoire, a indiqué un pote-parole de la Cour basée à La Haye, qui a toutefois rejeté la demande de liberté sans condition présentée par l'ex-chef d'Etat ivoirien. (Belga)