Le quinquagénaire blessé par un tir policier à Heer (Hastière) dans la nuit samedi à dimanche pour des menaces a été libéré, indique dimanche soir le parquet de Namur. L'enquête se poursuit pour déterminer ce qu'il s'est passé et évaluer les circonstances du tir.L'homme aurait menacé des sorteurs d'une soirée à Hastière avant de rentrer chez lui, à Heer. Les policiers se sont alors rendus à son domicile pour l'interpeller et il les aurait menacé d'utiliser sa carabine et de lacher son chien. C'est alors que le coup de feu a été donné. "Sa blessure est légère, il a d'ailleurs pu être entendu ce dimanche", a expliqué Charlotte Fosseur, magistrate de presse du parquet de Namur. "La labo et un expert en balistique sont descendus sur place. Le tir semble être accidentel, ce sera au Comité P de le déterminer. Une enquête est également en cours quant aux menaces faites à Hastière." (Belga)