L'Inde a rapporté dimanche 19.906 cas de contamination au nouveau coronavirus alors que plusieurs états ont intensifié les tests pour contenir le virus. Le nombre total d'infections s'élève à 528.859 pour l'ensemble du pays qui recense également 16.095 décès. L'Inde figure désormais parmi les pays les touchés au monde après les États-Unis, le Brésil et la Russie. Samedi, un total de 231.095 personnes ont été testées, indiquent les autorités sanitaires indiennes, ce qui représente plus du double par rapport aux tests effectués voici un mois. Les autorités de Delhi, du Maharashtra et de l'Uttar Pradesh ont annoncé dans la foulée une intensification des tests dans les semaines à venir. Les villes sont en effet devenues les principaux foyers de contamination, notamment Bombay, Delhi et Chennai (anciennement Madras, ndlr.) L'État du Maharashtra et sa capitale Mumbai sont parmi les régions les plus touchées. Uddhav Thackeray, le gouverneur de l'État, a annoncé dimanche qu'une quarantaine partielle allait se poursuivre mais qu'elle serait progressivement assouplie pour permettre une activité économique plus importante. Les coiffeurs ont ainsi commencé à rouvrir dimanche avec diverses mesures de sécurité. Les habitants sont cependant invités à rester dans un rayon de deux kilomètres autour de leur domicile, a précisé un porte-parole de la police de Bombay. Les déplacements à l'extérieur de ce rayon ne sont autorisés que pour les navetteurs et en cas d'urgence médicale. (Belga)