Donald Trump a annoncé samedi que l'interdiction d'entrée aux États-Unis désormais en vigueur pour les voyageurs ayant séjourné récemment dans les pays européens de la zone Schengen serait bientôt étendue au Royaume-Uni et à l'Irlande."Cela va être annoncé", a répondu le président américain à des journalistes qui lui demandaient si la mesure allait concerner aussi ces deux pays jusqu'ici exemptés. L'interdiction d'entrée aux États-Unis pour les voyageurs étrangers en provenance du Royaume-Uni et d'Irlande entrera en vigueur mardi à 04h00 GMT (05h00 en Belgique), a précisé le vice-président américain Mike Pence. "Nous suspendons tous les voyages depuis le Royaume-Uni et l'Irlande. Cette mesure entrera en vigueur lundi à minuit" heure de Washington, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, soulignant que les Américains et les résidents permanents aux États-Unis seraient autorisés à entrer sur le territoire américain. (Belga)