L'Iran n'est pas pressé de voir les États-Unis revenir à l'accord international sur le nucléaire iranien et exigent avant tout la levée des sanctions américaines, a déclaré vendredi le guide suprême iranien.La question n'est pas "que l'Amérique revienne ou non; nous ne sommes pas pressés et nous n'insistons pas pour qu'elle revienne", a déclaré l'ayatollah Ali Khamenei. "Notre demande rationnelle et logique est la levée des sanctions, et les sanctions doivent être levées" car "il s'agit du droit usurpé de la nation iranienne", a ajouté le numéro un iranien, qui s'exprimait lors d'un discours télédiffusé. Jugeant insuffisant l'accord international sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015, le président américain, Donald Trump, a retiré son pays de ce pacte en mai 2018, réimposant et durcissant ensuite les sanctions contre Téhéran. En riposte, Téhéran s'est affranchi depuis 2019 de la plupart de ses engagements clef pris à Vienne. "Si les sanctions sont levées, le retour des Américains (à l'accord) aura un sens", a déclaré M. Khamenei, jugeant que "lorsque l'autre partie ne remplit pratiquement aucune de ses obligations, il n'est pas logique que la République islamique remplisse toutes ses obligations". "S'ils retournent à leurs obligations, nous reviendrons à nos obligations", a-t-il ajouté, rappelant la position iranienne. (Belga)